Ouverture des Olympiades des métiers en présence de Mme Muriel Pénicaud, ministre du Travail à l’hôtel de Lassay

Ouverture de l’événement Worldskills

Candidature de la France
à l’accueil des Olympiades des métiers en 2023 

Hôtel de Lassay – Mercredi 15 mai 2019 à 18h00

SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI

 

Madame la Députée, chère Catherine Fabre,

Monsieur le Président de Worldskills-France, cher Michel Guisembert,

Mesdames et messieurs les députés, chers collègues,

Mesdames, messieurs, 

 

La France, depuis sa première participation en 1953, a déjà remporté de nombreuses médailles aux Olympiades des Métiers : et ces médailles étaient méritées, puisque la qualité de notre artisanat est mondialement reconnue.

Mais il faut bien le reconnaître, il subsiste une frustration, pour ne pas dire une anomalie : en effet, notre pays n’a jamais accueilli cet événement qui semble pourtant – sans chauvinisme aucun – fait pour lui.

C’est pourquoi la France est maintenant candidate à l’accueil des prochaines Olympiades des Métiers, et cette candidature, elle la défend avec passion, mais aussi détermination et organisation, dans la plus pure tradition de l’olympisme. 

Car Worldskills est bel et bien une olympiade des talents. C’est une compétition bien sûr, mais aussi une célébration : celle de l’effort et du travail bien fait, celle de l’ouverture d’esprit et du partage. Dans ces valeurs, nous retrouvons celles de la filière professionnelle, celles des jeunes qui sont représentés ici ce soir.

En effet, que vous soyez tourneur, fleuriste, dessinateur industriel, plaquiste, spécialiste en maintenance aéronautique ou en réfrigération, créateur de mode, ébéniste, cuisinier, tailleur de pierre… vous êtes animé par le goût du travail et l’ambition de l’excellence.

Dans vos métiers, par vos savoir-faire et vos connaissances, vous incarnez l’incroyable diversité de l’atelier France, capable d’étonner le monde par la variété et la créativité de ses productions.

Vous démontrez, ce faisant, le dynamisme de nos territoires : partout en France, on travaille le bois, le cuir, la pierre, les métaux, on invente, on innove, et c’est toute la collectivité nationale qui profite de ces initiatives multiformes grâce auxquelles nos professionnels sont si justement réputés.

Le grand chantier de relèvement de Notre-Dame va leur permettre de faire une nouvelle démonstration de leurs talents et c’est pour leur simplifier la tâche que les députés viennent de légiférer.

Plus largement, je veux vous dire mon attachement aux filières professionnelles, à l’apprentissage, qui sont indispensables à la vitalité économique de notre pays. La présence des députés, ici, ce soir, témoigne aussi de l’importance que nous accordons aux métiers d’art et d’excellence qui créent une si grande part de notre valeur ajoutée.

La présence et l’engagement de nombreux jeunes dans cette compétition est d’ailleurs une bonne raison d’être enthousiaste et optimiste.

Ceux qui sont réunis ici, ceux qui se rendront au mois d’août à Kazan pour représenter la France, sont les ambassadeurs de nos talents : Worldskills-France et son président, Michel Guisembert, savent pouvoir compter sur eux pour mettre la compétition au service du dynamisme, de la créativité, du progrès, et prouver ainsi que la candidature de la France doit être retenue pour l’accueil des Worldskills 2023.

Dans cet effort de diplomatie, vous avez aussi le soutien des pouvoirs publics : j’ai cru comprendre qu’un beau lancement avait eu lieu à l’Élysée le 7 mai dernier, ce dont je me réjouis.

Vous voyez ce soir que les députés ne sont pas en reste – et j’en profite pour saluer l’implication toute particulière de Catherine Fabre dans ce dossier.

Les députés sont aussi actifs au sein des groupes d’amitié parlementaire, qui représentent autant de leviers d’action pour convaincre la communauté internationale que Lyon a pleine vocation à accueillir les 23e Olympiades des Métiers.

Pour ma part, je vous le dis : vous pouvez compter sur mon entier soutien pour promouvoir la candidature française. Car, à travers elle, ce que je soutiens ce sont vos valeurs, vos talents et votre contribution au rayonnement de la France.

Je vous remercie.