Dévoilement de plaques dans l’hémicycle aux noms de Jaurès et Clemenceau

COMMUNIQUÉ

Dévoilement de plaques dans l’hémicycle aux noms de Jaurès et Clemenceau

Demain, mercredi 7 novembre, à l’occasion des commémorations du centenaire de la fin de la Grande guerre, le Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand rendra hommage à Jean Jaurès et Georges Clemenceau, deux destinées singulières de notre histoire parlementaire, en dévoilant deux plaques commémoratives à leurs emplacements historiques dans l’hémicycle. 

La volonté d’apposer une plaque au nom de Jaurès et de Clemenceau rétablit une dette vieille de 100 ans envers l’histoire. A l’heure des doutes sur la construction européenne et du repli des peuples sur les nationalismes, il s’agit d’un signal fort envoyé pour rappeler l’importance de la paix et de la cohésion en Europe, cette paix que Jaurès voulait sauver en 1914 et que Clemenceau voulait garantir en 1918. 

Signe de la portée de cette réparation historique, de nombreux ministres, anciens ministres et plus de 200 députés de tous bords se sont inscrits pour assister dans l’hémicycle à cette cérémonie de dévoilement des plaques, aux sièges actuellement occupés par le député Hubert Wulfranc de Seine-Maritime et le député de Guyane Gabriel Serville. Le concours d’un historien a été nécessaire pour déterminer la place exacte au sein de l’hémicycle du fondateur de l’Humanité, Jean Jaurès ayant occupé différentes places. 

La coutume d’apposer une plaque à la place des députés morts pour la France date de 1945, décidée par le Bureau de l’Assemblée nationale constituante. Depuis 1994, ces honneurs ont été élargis aux députés devenus Chef de l’Etat, chefs du Gouvernement, Président de l’Assemblée nationale, Présidents de commission, Vice-présidents. 

Les précédentes plaques avaient été apposées le 20 juin dernier, aux anciens sièges d’Edgar Faure et de Philippe Séguin.

 

CONTACT PRESSE : Christophe Malbranque - 01 40 63 59 48

presse.presidence@assemblee-nationale.fr